mercredi 7 novembre 2018

Fedora 29

Fedora 29 est sortie la semaine derniĂšre, le 30 octobre. J’ai effectuĂ© la mise Ă  jour via DNF comme pour le passage de la version 27 Ă  28. On verra pour une clean install pour la version 30 !

fedora29-gnome3.30.png

Pour accompagner cette nouveautĂ©, j’ai eu envie d’un peu de changement. L’occasion d’adapter un nouveau look.

Jusqu’ici, j’avais le thĂšme Paper pour les icĂŽnes, et ARC pour le thĂšme. Voici donc le trio :

fedora29-gnome3.30-canta-newaita-bibata.png

fedora29-gnome3.30-canta_dark-newaita-bibata.png

Autant je suis sĂ»r de garder Bibata, un peu Newaita, mais Canta c’est pas sĂ»r, possible que j’essaye Qogir (Ăč bien Sweet, ou encore T4G.. !).

dimanche 29 avril 2018

Voyageur Xubuntu 18.04 LTS

Il y a deux ou trois semaines, j’ai rĂ©cupĂ©rĂ© un petit EeePC 1000 HP sous Windows XP. Pour supprimer les donnĂ©es de son prĂ©cĂ©dent propriĂ©taire, et surtout pour le libĂ©rer, j’avais installĂ© une DFLinux.

Et puis avec ce week-end pluvieux, aprĂšs avoir aidĂ© une personne hier Ă  installer un Linux Mint dans le cadre des activitĂ©s de l’association 3LC Ă  Cognac, cela m’a donnĂ© l’envie ce matin de faire un tour sur DistroWatch.

Et c’est drĂŽle parce qu’avec JoĂ«l on avait Ă©voquĂ© le projet Voyager, et c’Ă©tait le dernier lien sur DistroWatch. Puisque Ubuntu 18.04 vient de sortir, la version personnalisĂ©e Voyager est Ă©galement annoncĂ©e : Voyager 18.04 LTS

Comme l’environnement de bureau XFCE reste lĂ©gĂ©, j’ai eu envie d’essayer cette version de Voyager sur le EeePC. Voici quelques captures Ă©crans :

voyager-xubuntu-18.04LTS_01.png

voyager-xubuntu-18.04LTS_02.png

voyager-xubuntu-18.04LTS_03.png

voyager-xubuntu-18.04LTS_04.png

Le résultat est plutÎt pas mal, et tient plutÎt bien sur ce PC.

vendredi 22 décembre 2017

Offrir Fedora 27 à Noël

J’ai prĂ©parĂ© un PC d’occasion pour mon neveu que je compte lui offrir donner [1].

Il faudra que je trouve le temps en 2018 de rĂ©parer mon wiki oĂč j’avais pris l’habitude de noter des infos sur Fedora, alors dans l’attente, je me note les paquets courant que je viens d’installer, ainsi que les extensions Gnome.

Package

sudo dnf update

sudo dnf install https://download1.rpmfusion.org/free/fedora/rpmfusion-free-release-$(rpm -E %fedora).noarch.rpm https://download1.rpmfusion.org/nonfree/fedora/rpmfusion-nonfree-release-$(rpm -E %fedora).noarch.rpm

sudo dnf install gnome-tweak-tool chrome-gnome-shell lollypop kid3-qt p7zip brasero sound-juicer vlc libreoffice-langpack-fr hunspell-fr youtube-dl gimp git ffmpeg pdfshuffler hplip-gui

Gnome Extensions
ThĂšmes et icĂŽnes

Pour le thĂšme et les icĂŽnes, j’avais le choix entre le combo Luv et Paper :

fedora27_gnome3-Luv-Paper.png

Pour finalement choisir cette fois-ci le combo Flat Remix et OSX Arc (White ou Darker)

fedora27_gnome3_Flat-Remix_OSX-Arc.png

Dommage le orange de Circle Numix (accompagnĂ© de Arc Darker) :

fedora27_gnome3_Numix-Circle_Arc-Darker.png

Note

[1] loin d’ĂȘtre du neuf, mais parfait pour du web et de la bureautique !

lundi 20 novembre 2017

Partition NTFS en lecture seule sous Fedora 27 avec le Fast Boot de Windows

Ce n’est pas spĂ©cifique Ă  Fedora 27, j’avais dĂ©jĂ  ce problĂšme sur la prĂ©cĂ©dente version, et plus globalement sous Gnu/Linux j’imagine.

Donc sur l’Asus N56, qui a encore une partition Windows 10 [1], j’ai une partition d’Ă©change au format NTFS. Et j’avais remarquĂ© que je ne pouvais pas supprimer ou ajouter du contenu depuis Fedora, la partition semblant ĂȘtre montĂ©e en lecture seule.

Comme l’hiver approche et que je vais pouvoir faire un peu de mĂ©nage Ă  l’abri, j’ai recherchĂ© pourquoi aujourd’hui.

Ce post F25 - NTFS Partition not mounting in read/write m’a donnĂ© la rĂ©ponse.

C’est de la faute Ă  Windows [2] avec un mode Fast Boot ou dĂ©marrage rapide. Ainsi pour amĂ©liorer le dĂ©marrage, Ă  l’extinction c’est une sorte d’hibernation en fait. Ce faisant, depuis votre Gnu/Linux prĂ©fĂ©rĂ©, votre partition NTFS ne se monte pas en Ă©criture mais seulement en lecture seule.

Donc pour dĂ©sactiver ce mode il suffit de se rendre dans les Options d’alimentation (par exemple avec un clic droit sur le bouton dĂ©marrer). Puis sur la gauche de la fenĂȘtre ouvrir “Choisir l’action des boutons d’alimentation”. Cliquer sur “Modifier les paramĂštres d’alimentations non disponibles” avec le logo d’administration, qui permettra - enfin - de dĂ©cocher la case “Activer le dĂ©marrage rapide (recommandĂ©)”.

desactiver-fast-boot-windows10-gnu-linux-ntfs-readonly.png

On peut cette fois-ci Ă©teindre normalement. La prochaine fois que l’on allumera sa Fedora, on pourra alors avoir les droits d’Ă©criture sur la partition d’Ă©change.

Notes

[1] que j’ai mis Ă  jour aujourd’hui mĂȘme avec la derniĂšre version 1703, Windows 10 Fall Creators Update, puisque j’avais des erreurs dans l’application des prĂ©cĂ©dentes mises Ă  jour de sĂ©curitĂ©

[2] Ça on s’en doutait ^-^’

samedi 18 novembre 2017

Lollypop un lecteur de musique pour GNOME

Depuis que j’ai rĂ©parĂ© le chassis de l’Asus cet Ă©tĂ©, doublĂ© la RAM et remplacĂ© le disque dur par un SSD, me voilĂ  avec une Fedora survitaminĂ©e.
Devenue ma station de travaille parfaite, il me fallait trouver le logiciel de bibliothĂšque musicale parfait·e. Car depuis ces annĂ©es je n’avais jamais vraiment cherchĂ© Ă  gĂ©rer une collection de musique.

Voici donc Lollypop. [1]

Lollypop-populaires.png

Lollypop-artiste.png

J’avais prĂ©alablement tester la derniĂšre version de Music, mais dans le classement c’Ă©tait un peu plus alĂ©atoire oĂč pas comme je le souhaitais (par exemple je ne souhaite pas avoir la liste exhaustive des artistes, uniquement le principal d’un album, sinon ça devient vite le bazar je trouve).

Pour Ă©diter les mĂ©tadonnĂ©es, aprĂšs avoir utiliser un peu EasyTAG, j’utilise maintenant Kid3 - Audio Tagger.

Note

[1] oui, il est pourtant lĂ  depuis un moment, mieux vaut tard que jamais !

jeudi 26 octobre 2017

Test de Recalbox 4.1 sur RaspberryPi 3

Recalbox, une distribution Gnu/Linux française spécialisée en retro-gaming, est sortie au milieu du mois en version 4.1 avec son lot de nouveautés.

recalbox-emulation-station-load.png

Je l’avais testĂ© dans une prĂ©cĂ©dente version, aprĂšs avoir essayĂ© RetroPie sur ma RaspberryPi 3 l’annĂ©e derniĂšre.

Jouons un peu ! #RaspberryPi3

Une publication partagée par Sylvain Naudin (@naudinsylvain) le

C’est Ă  Caen que j’avais la premiĂšre fois entendu parler de Recalbox, Ă  la MRi lors d’une soirĂ©e porte ouverte.

Atelier fabrication borne arcade #RaspberryPi #MRi #Caen

Une publication partagée par Sylvain Naudin (@naudinsylvain) le

Parmi les nouveautĂ©s, la rĂ©Ă©criture du code bluetooth, avec la compatibilitĂ© des manettes PS4. Il y a aussi l’interface web pour contrĂŽler et administrer sa box depuis un autre pĂ©riphĂ©rique, pratique par exemple pour prendre des captures Ă©crans.

recalbox-ipinfo.png

recalbox-webmanager-monitoring.png

L’objet d’un prochain test sera la version pour PC ! Avec un peu plus de puissance que sur une Raspberry Pi, certains jeux passeront peut-ĂȘtre mieux la barriĂšre de l’Ă©mulation.

Dans un prochain billet je mettrais quelques notes Ă  propos de l’Ă©mution avec DOSBox. J’ai ainsi eu le plaisir de revoir les images des jeux Megarace 2 et Privateer 2 the Darkening, mais aussi Warcraft 2 (tient une sĂ©rie de 2 !). L’Ă©mulation n’est pas parfaite pour tous les jeux, pour certains c’est pas jouable, d’autres c’est plutĂŽt chouette. Un retour de 20 ans en arriĂšre !

recalbox-dosbox-emulation-station.png

- page 1 de 34

En haut